télétravail au Maroc

Au Maroc, il n’existe pas de définition juridique du télétravail ni de réglementation spécifique comme c’est le cas dans d’autres pays où cette nouvelle forme d’organisation est répandue.
Le télétravail peut être mis en place par un simple accord mutuel entre employeur et salarié.
Le contrat de télétravail ou l’avenant au contrat initial qui acte le passage au télétravail doit mentionner : le mode de contrôle du temps de travail ou de régulation de la charge de travail et les plages horaires durant lesquelles l’employeur peut contacter le salarié en télétravail. Le télétravailleur est un salarié de l’entreprise. Il bénéficie des mêmes droits que les autres salariés exerçant dans les locaux de l’employeur. Aucune distinction ne peut être faite. L’employeur reste toujours libre d’accepter ou de refuser la demande de télétravail formulée par un salarié. De même, le salarié est libre de refuser la demande de télétravail de l’employeur, sans que ce refus soit un motif de sanction ou de rupture du contrat de travail.

Il faut juste s’assurer auprès de votre assureur sur la prise en charge en cas d’accident du travail à domicile.