LES NOUVELLES MESURES D’APPUI AUX PME ET TPME ?

Les PME représentent au Maroc 5% du tissu économique, contre 1% seulement pour les grandes entreprises (GE) et 94% de TPME. La majorité écrasante de ces petites structures souffrent des faibles garanties pour accéder au financement. Dans ce sens, entre en jeu le rôle de la Caisse centrale de garantie. Et l’une des mesures phares dévoilées par Fouzia Zaaboul est le doublement du plafond de garantie au profit des PME, qui passe de 10 à 20 MDH par opération et de 20 à 40 MDH par entreprise. Aussi, a-t-elle annoncé le lancement en 2019 d’un fonds de garantie pour faciliter l’accès aux produits de financement participatifs. A ne pas confondre avec le participatif-islamique, mais le financement mixte Etat-Banques à travers le mécanisme de garantie. Même ce mécanisme de co-financement (CCG-banques) connaîtra une refonte globale dans le sens du renforcement des fonds propres des PME et de la mise en place d’un mécanisme de garantie pour les microcrédits en faveur des TPE. A cet effet, l’une des mesures importantes prises par le ministère de tutelle est le relèvement du plafond des financements en microcrédit de 50.000 à 150.000 DH.

 

Rien de nouveau par contre pour les petits agriculteurs qui continuent de bénéficier de Tamwil El Fellah fruit d’un partenariat entre l’Etat et le Groupe Crédit du Maroc et qui a permis à fin 2017 à 76.142 agriculteurs, avec un cumul de crédits de 1,9 Md de DH.

 

Sur un autre registre, Fouzia Zaaboul a rappelé également le Fonds InnovInvest II qui mobilise 500 MDH de garantie de la CCG et qui concerne aussi bien les PME, TPE que les starts-up. Aussi, un projet de loi sur le Crowdfunding est en cours de préparation de même que l’Etat tendra vers le renforcement et l’encouragement des Business Angels notamment à travers des incitations fiscales pour soutenir davantage les starts-up.

 

Enfin, une stratégie nationale d’inclusion financière en cours de préparation par Bank Al-Maghrib et le Ministère de l’Economie et des Finances viendra apporter une approche globale définissant les rôles de chaque intervenant pour faciliter l’accès de financement aux PME et TPME.

www.eurodefis.com