PARTENARIAT ECONOMIQUE ET INDUSTRIEL ENTRE LE MAROC ET L’ITALIE EN PREVISION

La CGEM et la Confindustria se sont engagées à accompagner les PME des deux pays dans la création de partenariats.

 

Renforcer le partenariat avec le Patronat italien a été l’objet d’une visite de Salaheddine Mezouar en Italie.En effet, l’actuel Président de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), a tenu, jeudi 4 octobre 2018 à Rome, une rencontre avec Vincenzo Boccia, Président de la Confindustria, l’organisation patronale italienne.

 

Les entretiens ont porté sur le renforcement du partenariat économique et industriel entre le Maroc et l’Italie ainsi que sur la nécessité de lancer une dynamique commune au profit des PME italiennes et marocaines.

 

La CGEM et la Confindustria se sont ainsi engagées à accompagner les PME des deux pays dans la création de partenariats « gagnant-gagnant », notamment à travers l’activation d’instruments tels que les programmes Elites des Bourses italienne et marocaine.

 

Les deux organisations patronales ont également convenu de signer prochainement un Protocole d’accord visant à multiplier les échanges économiques entre les entreprises marocaines et italiennes. Ce protocole, qui vise à encourager les co-investissements sur le continent Africain, comprendra aussi des actions communes dans l’espace Méditerranéen. Il sera accompagné d’une plateforme digitale afin d’intensifier les échanges d’informations et d’expériences entre les entrepreneurs des deux pays.

 

EURODEFI conseille des sociétés italiennes. La barrière de la langue est un frein surtout au départ des projets. Ensuite marocains et italiens échangent à défaut de l’italien en anglais, français ou à travers des outils de traduction. Ensuite nous constatons que les sociétés italiennes, en raison de la crise en Italie, ont rarement les moyens d’investir massivement et de résister pendant des mois le temps que l’investissement devienne rentable. D’où l’intérêt de ces échanges initiés par les patronats des deux pays afin de favoriser les échanges.

www.eurodefis.com